Prix d'art Robert Schuman 2023

Les commissaires d'exposition pour 2023 ont été désignés

Le Prix d'art Robert Schuman est la plus importante exposition d'art contemporain de la région QuattroPole Luxembourg-Metz-Sarrebruck-Trèves. Tous les deux ans, la remise du prix a lieu en alternance dans l'une des quatre villes et donne un aperçu exemplaire de la création artistique actuelle. Après Sarrebruck en 2021, les artistes se retrouveront l'année prochaine à Trèves et présenteront leurs positions sur le présent au Stadtmuseum Simeonstift. "Je suis déjà très impatiente de voir quelles œuvres les artistes vont soumettre. Car cette sélection reflète toujours les thèmes qui sont actuellement d'actualité dans la société", explique Dr. Bärbel Schulte, organisatrice du projet d'exposition au musée municipal. "Bien qu'ils viennent de différents pays, les questions que les jeunes artistes abordent dans leurs travaux sont souvent très similaires".

Contrairement à de nombreux autres appels d'offres, les artistes participants sont proposés par un comité d'experts composé de représentants culturels compétents des quatre villes, les "commissaires". Ces derniers sont considérés comme des initiés en matière d'art et se distinguent par une connaissance particulièrement bonne de la scène artistique et culturelle locale. C'est à eux qu'incombe la tâche de nommer les quatre artistes pour leur ville, de les conseiller dans le choix des œuvres et de les placer dans un contexte conceptuel. On sait désormais qui assumera cette tâche responsable pour le prix artistique Robert Schuman 2023. Les quatre villes ont annoncé le nom de leurs commissaires :

Luxembourg

Sandra Schwender, historienne de l'art (Université de Vienne), était jusqu'en 2016 curatrice et temporairement directrice artistique de l'association artistique das weisse haus. Au Luxembourg, elle a été directrice de la médiation artistique au Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain, avant de rejoindre l'équipe de la Capitale européenne de la culture Esch2022 en 2019. Dernièrement, elle a été co-curatrice de l'exposition 'Stëmme vun der Schmelz' au CNA, Centre national de l'audiovisuel.

Metz

Marco Godinho, né en 1978 à Salvaterra de Magos au Portugal, est arrivé à l'âge de neuf ans au Luxembourg, qui est aujourd'hui, avec Paris, le centre de sa vie. Entre 2000 et 2005, l'artiste a suivi des études d'art à Nancy, à Lausanne et à Düsseldorf et a lui-même participé en 2011 au prix d’art Robert Schuman pour la ville de Metz. En 2019 il a été sélectionné pour représenter le Luxembourg à la Biennale de Venise. Il enseigne aujourd'hui à l'École supérieure d'art de Lorraine à Metz.

Sarrebruck

Katja Pilisi vient de terminer son master en commissariat d'exposition à l'École supérieure des beaux-arts de la Sarre. Auparavant, elle a travaillé en tant que Head of Social Media et Community Management pour le Festival de Zurich 2020. Actuellement, elle travaille comme collaboratrice scientifique à la Stadtgalerie de Sarrebruck et comme curatrice indépendante sur différents projets dans la région de Sarrebruck.

Trèves

Bettina Ghasempoor, artiste et participante au prix d’art Robert Schuman 2019, a vécu pendant dix ans à Paris et a étudié l'histoire de l'art à l'École du Louvre. Européenne convaincue, elle gère avec son partenaire la galerie Netzwerk à Trèves, dans laquelle elle présente les tendances les plus diverses de l'art actuel et des artistes de Trèves, de la Grande Région et du monde entier.

 

Les 16 artistes nominés seront annoncés en octobre. Là aussi, on peut être impatient d'en savoir plus. En effet, contrairement aux années précédentes, l'exposition du prix d’art de la saison prochaine aura lieu pour la première fois en été. Cela offre la possibilité aux artistes d'intégrer également à leurs œuvres l'espace public aux alentours du musée. Trèves sous le signe de l'art - une image attrayante pour le centre-ville en été.