Histoire

Dans les pas de l’Histoire grâce au patrimoine architectural de QuattroPole.

Patrimoine architectural des villes de QuattroPole

QuattroPole fédère quatre villes dont les racines historiques ont beau être étonnamment diverses, elles partagent cependant l’empreinte d’un patrimoine architectural impressionnant. Dans la ville de Trèves, la Porta Nigra ou les Kaiserthermen (Thermes impériaux) sont les témoins de la domination romaine d’autrefois. De majestueux édifices baroques, comme l'église Ludwigskirche, façonnent le relief de la capitale de la Sarre, Sarrebruck. Metz, quant à elle, offre un contrepoint sous la forme du futuriste Centre Pompidou-Metz, chef-d'œuvre architectural des temps modernes. A Luxembourg, l'architecture militaire en forme de casemates se juxtapose aux bâtiments modernes du Kirchberg, aujourd'hui siège de diverses institutions européennes.

Luxembourg – vivre l'Europe unie, au plus près

City promenade Luxembourg - Sabino Parente / Ville de Luxembourg

City promenade Luxembourg - Sabino Parente / Ville de Luxembourg

City promenade Luxembourg - Sabino Parente / Ville de Luxembourg

Dans la ville de Luxembourg, capitale du pays éponyme, les vestiges de ses forteresses et les bâtiments modernes côtoient des maisons traditionnelles et dévoilent un patrimoine mosaïque singulier. La meilleure façon d'entrer dans les pas de l’Histoire est de se promener dans la vieille ville avec ses ruelles sinueuses, ses places pittoresques et ses parcs, ou de faire un tour sur le plateau moderne de Kirchberg. Un itinéraire, le « Circuit Wenzel », nommé d'après le duc de Luxembourg Wenceslas, emmène les visiteurs à travers l'histoire millénaire de la ville. Le circuit passe devant le Rocher du Bock et ses forteresses et relie la Ville Haute par le pont Schlossbrücke, un majestueux pont à arcades de grès rose, jusqu'au Chemin de la corniche, nommé "le plus beau balcon d'Europe". Les remparts construits au XVIIe siècle offrent une vue imprenable sur la vallée de l'Alzette, une rivière franco-luxembourgeoise et sous-affluent du Rhin par la Moselle.

Plateau de Kirchberg - Luxembourg - Sabino Parente / Ville de Luxembourg

Plateau de Kirchberg - Luxembourg - Sabino Parente / Ville de Luxembourg

Plateau de Kirchberg - Luxembourg - Sabino Parente / Ville de Luxembourg

Depuis les années 1960, sur le plateau de Kirchberg, les bâtiments d’architecture contemporaine abritent plusieurs institutions européennes telles que le Secrétariat général du Parlement européen, la Cour de justice de l’Union européenne, la Banque européenne d'investissement, la Cour des comptes européenne pour ne citer que celles-ci. La ville de Luxembourg est le berceau de Robert Schuman, le "Père de l'Europe unie". C’est une ville d’histoire européenne vivante et unie. La position géographique de ce pays trilingue entretient une culture fusion de l’Europe germanique et romane. Les curieux peuvent visiter le « Luxembourg européen » en suivant les circuits thématiques « Luxembourg, une capitale européenne » ou le « Circuit Schuman, sur les traces du Père de l’Europe ».

Metz – Une histoire impériale à la rencontre du modernisme français

Cathédrale Saint-Etienne - Philippe Gisselbrecht - Office de Tourisme Metz

Cathédrale Saint-Etienne - Philippe Gisselbrecht - Office de Tourisme Metz

Cathédrale Saint-Etienne - Philippe Gisselbrecht - Office de Tourisme Metz

La ville de Metz offre une alliance architecturale inédite entre modernité et patrimoine historique. Au cœur de la ville, la cathédrale St-Étienne possède l'un des vitraux gothiques les plus remarquables et des vitraux de Marc Chagall.

Centre Pompidou-Metz © Shigeru Ban Architects Europe et Jean de Gastines Architectes, avec Philip Gumuchdjian pour la conception du projet lauréat du concours / Metz Métropole / Centre Pompidou-Metz - Philippe Gisselbrecht / Ville de Metz

Centre Pompidou-Metz © Shigeru Ban Architects Europe et Jean de Gastines Architectes, avec Philip Gumuchdjian pour la conception du projet lauréat du concours / Metz Métropole / Centre Pompidou-Metz - Philippe Gisselbrecht / Ville de Metz

Centre Pompidou-Metz © Shigeru Ban Architects Europe et Jean de Gastines Architectes, avec Philip Gumuchdjian pour la conception du projet lauréat du concours / Metz Métropole / Centre Pompidou-Metz - Philippe Gisselbrecht / Ville de Metz

A proximité du quartier impérial, le Centre Pompidou-Metz, conçu par l’architecte japonais Shigeru Ban et son homologue français Jean de Gastines, apporte un contrepoint futuriste. Le toit du musée s'inspire du chapeau d'un riziculteur asiatique. Shigeru Ban a reçu le prix Pritzker pour ses chefs-d'œuvre architecturaux, le « Pullitzer » des architectes.

Le quartier de la gare présente un ensemble d’édifices inspirés de l’architecture allemande du début du XXe siècle, et d’autres qui illustrent différents styles historiques : Roman, Gothique, Renaissance, Baroque, Art Déco et Art Nouveau. Au sud du Centre Pompidou-Metz, sur les vestiges d'un amphithéâtre romain du IIe siècle, s’est construit le nouveau « Quartier de l'Amphithéâtre » : un site moderne qui abrite des habitations et des bureaux, un centre des congrès et un centre commercial.

Sarrebruck – Une métropole moderne au cœur baroque

Ludwigskirche - LHS

Ludwigskirche - LHS

Ludwigskirche - LHS

La ville de Sarrebruck s’est façonnée au rythme de majestueux édifices de style baroque, comme l'église Ludwigskirche dans la vieille ville, ou d’autres encore signés de l’architecte Friedrich Joachim Stengel.

Château de Sarrebruck - LHS

Château de Sarrebruck - LHS

Château de Sarrebruck - LHS

L'histoire de Sarrebruck commence en 999 après JC, lorsque l'empereur Otto III offre le château royal "sarabrucca" aux évêques de Metz, lequel donnera son nom à la ville. Cachées sous terre depuis des siècles, les fortifications du Moyen Âge et de la Renaissance du château de Sarrebruck sont désormais ouvertes au public sous forme de musée souterrain.

Le paysage muséal de Sarrebruck reflète également la diversité de l'Histoire : le musée de Pré- et de Protohistoire sur la Schlossplatz ressemble à une "vitrine archéologique" avec des pièces de monnaie, des bijoux en or, des pierres tombales celtes, romaines et mérovingiennes ainsi que des peintures allant du Moyen Age au XIXe siècle. L'église du château de style gothique a été intégrée au musée. Elle présente l'art sacré et les vitraux colorés de Georg Meistermann. Le musée d'Histoire de la Sarre sur la Schlossplatz documente les événements de l’histoire contemporaine de Sarrebruck.

Trèves – Vivre une épopée romaine

Kaiserthermen - Christian Millen - Tourist-Information Trier

Kaiserthermen - Christian Millen - Tourist-Information Trier

Kaiserthermen - Christian Millen - Tourist-Information Trier

La ville de Trèves est le lieu en Allemagne pour revivre une épopée Romaine. La porte d’entrée en est la colossale « Porta Nigra », une porte fortifiée en grès construite à la fin du IIème siècle, devenue l’emblème de la ville, et qui figure au patrimoine mondial de l’Unesco.

Porta Nigra - Christian Millen - Tourist-Information Trier

Porta Nigra - Christian Millen - Tourist-Information Trier

Porta Nigra - Christian Millen - Tourist-Information Trier

Datant de la même époque, l’amphithéâtre est le point de repère de la ville de Trèves et reste très bien conservé. On pourrait presque s’imaginer y voir gladiateurs et spectateurs en liesse. Répartis sur trois sites, les thermes témoignent également de l’époque romaine. Les plus récents et les plus impressionnants sont les Kaiserthermen, les Thermes impériaux, qui datent du IVe siècle, classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Les Barbarathermen, également inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, datent du IIème siècle. Avec leurs bains et leurs bancs, des bassins avec vapeur, des restaurants et même des magasins, ils attiraient de nombreux résidents romains. Enfin, les Thermen am Viehmarkt, sur la place du même nom, n’ont été découverts que dans les années 1980. Même si les fondations remontent au IIe siècle, le bain n’a été construit sur celles-ci qu’au IVe siècle.

La ville de Trèves ne se réduit pas à son patrimoine romain. La place du marché principal de Trèves, le « Hauptmarkt », couvre trois époques distinctes : Renaissance, Baroque et Classique. Après la Frankenturm, une impressionnante tour médiévale proche de la place du marché, et le Kornmarkt, une jolie place arborée très animée en plein centre piétonnier, les visiteurs peuvent admirer le casino français de style classique et la fontaine St George de style rococo. Le Kurfürstliches Palais, en français Palais Électoral, dans ses couleurs rose orangé et blanc, est sans doute l'un des plus beaux bâtiments de ce style. Trèves a également une riche histoire religieuse. La cathédrale Saint-Pierre, construite au IVe siècle sur les vestiges d'une résidence romaine, est la plus ancienne église épiscopale d'Allemagne.

Hauptmarkt Trèves - Stadt Trier

Hauptmarkt Trèves - Stadt Trier

Hauptmarkt Trèves - Stadt Trier